Du barrage d'Émosson au soarging sur la face N du Mont blanc
(Retour)
Du barrage d'Émosson au soarging sur la face N du Mont blanc Télécharger toutes les photos
Choisissez la taille d'affichage des photos
(un clic sur la photo vous la donnera toujours en haute résolution)
Récit par Tuyen Vu, photos de sly plus bas.

Hello,
Je ne peux m'empêcher de revenir sur le vol d'aujourd'hui, certains
comprendront pourquoi.
Nous sommes toute une équipe de valeureux zélephs encore motivés et dispo
(Daniel T., Agnès, Aurélie, Sly et moi même rejoints par Fred M. et Michel)
même après le Mont Blanc épique de la veille avec très probablement le
record d'affluence au sommet et malheureusement une accident fatal suite à
un déco versant sud.
Interdiction ce jeudi de poser en haut, des gendarmes sont même venus au
déco pour en informer certains... pas tous 🤔
Un nord plus ou moins soutenu est prévu depuis 2 jours. On se dit qu'on a
eu notre dose d'émotions et qu'un vol contemplatif dans les aiguilles
rouges nous contentera amplement. Nous faisons donc un aller-retour
Brévent-Emosson sans trop de problème puis en revenant, un beau cumulus au
niveau de l'aiguillette des Houches perché en milieu de la vallée nous
permet d'envisager d'aller jeter un coup d'oeil dans le massif qui nous
fait face. Dans ces conditions, hors de question d'aller se jeter dans les
versants sud en Italie, ça ressemblerait à une mission suicide.
Que faire alors ? Avec Sly, nous tentons la face nord du Goûter. Arrivant
au dessus du refuge du même non, rien ne se passe, je tente donc l'arête
nord, a priori bien au vent. Nada. Sly repart en arrière sur l'aiguillette
et fera son plaf à 5100 !
De mon côté, je tente plutôt l'aiguille du midi où je vois deux ailes
enrouler au sommet. Un peu laborieux à cause de gros câble mais avec de la
patience je ressors au dessus du refuge des cosmiques à plus de 4000 m.
Sly annonce qu'il fait du soaring en face nord de la grande bosse car il a
raccroché le pied de l'arête des (innombrables) bosses en direct !
Pour moi, le Mont Blanc du Tacul est à portée de stab donc feu ! J'y fais
de grands huits dans un flux laminaire en soaring à 4200m. Désormais, c'est
le Mont Maudit qui est tout proche. J'attaque son arête éfilée où de
faibles thermiques partent de sa base. Un peu de précision de pilotage et
j'arrive à sortir à 4500m quand Agnès arrive au bas de cet éperon.
A partir de là, il ne reste plus que la face nord de la grande bosse. Même
configuration que le Tacul, des grands huits pour remonter toute la pente
et ressortir à 4900m. Nous ne sommes que'une trentaine de pilotes max en
haut.
D'après l'analyse de Sly, les 20-25 de nord en altitude ont permis de
coller les thermiques sur ces faces nord et ont aussi donné des appuis
dynamiques. Situation complètement démente, je ne pensais pas qu'il était
possible de monter en soaring tout doux sur toutes ces faces.
Parti pour un vol contemplatif je disais au début car je n'aurais pas parié
sur un deuxième Mt Blanc ce jour là ...!
Du coup, pour les historiens du parapente, avez vous déjà entendu une telle
montée par les trois monts sans passer par les faces sud ?

Voici la trace de Tuyen:
https://www.syride.com/fr/pilotes/Tuyen/762589

Celle de sly :
https://www.xcontest.org/world/en/flights/detail:sletuffe/27.6.2019/10:03

A bientôt au déco !




Vu sur la mer de Glace depuis les Aiguilles rouges



Lac d'Emosson



Et son barrage



Vers Martigny



Le cheminement peu lisible vers Champex si on voulais tenter le tour du massif du mont blanc



IMG_20190627_131903



vertical lac



J'avance vers les dents du midi (3250m) dans l'espoir de voir la vallée de Champery, la masse de neige et l'absence de thermique auront raison de mon courage



Toute juste perché à 4600m, vu sur la colinette du Brevent et des Houches



Comment il ose encore être plus haut que moi lui ?



première tentative, départ à raz de terre à 4500m (jeu, trouver la soucoupe volante perchée sur le rocher)



Quelques glaçons pour le pastis



point bas à 3900m, retour à l'aiguillette des Houches pour un nouveau tour de manège



Même joueur joue encore, 1 pièce dans l'ascenceur et hop de 3074 a 4994 en 12 minutes et 40 secondes



Fichtre, toujours pas assez haut !



petit soaring qui ne suffit pas à me faire monter



Scusez moi, z'avez une bière ?



Fichtre, ça remonte là bas ? gaz !



22



23



Mais oui, ça monte par là



ça monte tranquillou le long de tous ces glaçons



Des voiles déjà en haut pendant que je me traine dans du +0,5



plus on monte, plus ça monte vite, tiens, voilà la meringue



29



Les traces des skieurs et alpinistes



31



32



33