Periples parapentesques sur l'année 2005-2006
(Retour)
Periples parapentesques sur l'année 2005-2006 Télécharger toutes les photos
Choisissez la taille d'affichage des photos
(un clic sur la photo vous la donnera toujours en haute résolution)
la croix c'est le "landing" non voulu

impressionnant comme face au vent la finesse sol peut avoisiner les 2 !

Sinon depuis le bout du mont pennet c'est sûr qu'on peut (quand les
conditions 
sont bonnes ) raccrocher le margeriaz

mais là quel retour catastrophe, le vent venait ouest, et ma descente vers
le 
sud s'explique par l'arrivé trop rapide du sol et qu'il me fallait bien 
retourner vers la vallée, les accélérateurs auraient pu me sauver je pense, 
car "à la main" j'en chiait pour quand même avancé
je suis parti du mont pennet à 1500m donc en gain ça devait le faire, même
si 
le retour à la croix du nivolet "en direct" était utopique j'éspérais bien 
repasser versant soleil et re-grimper à nouveau, que dalle j'ai "chevalé"
( c'est juste qu'il n'y avait pas de vaches mais des chevaux )

A+ sur le margeriaz
bon week à vous, ne m'appeler pas pour me dire que vous l'avez fait




periple-sly
finalement y'a des bornes !! 
 
j'ai été le seul téméraire (ou inconscient ?) à m'aventurer vers le relais
hier ... 
 
19h : les gens zerotaient pas loin du déco, moi dès le premier thermique je
me suis dis : faut pas que je te perde toi ! 
 
résultat 1200 -> 1650 en 5-10 min soit au dessus de tout le monde :-)) 
personne au relais : bon y'en faut bien un qui y aille en premier ! go !! 
 
dégeulante pas cool entre -2.5 et -3 pendant (trop) longtemps ... j'ai
compris pourquoi les gens ne s'aventuraient pas plus loin. 
mais je suis tétu ... alors méme si j'ai pommé 250 m et que je suis repassé
en dessous de la crête :-((   je poursuis. 
 
arrivée dans une zone qui zérote bon je respire je cherche pas trop ça m'a
rassuré je continue faut dire qu'il est déja 19h30. 
 
je suis pas trop loin du relais maintenant mais franchement bas (1300 m) et
je trouve enfin un gentil quelque chose. 
 je n'ose pas trop faire des tours entiers au début parce que je suis bien
collé au sapins mais aprés quelques tentatives je me retrouve à tourner dans
un thermique doux comme tout qui me remonte à 1m/s jusqu'a 1600 où tetu
encore une fois je file direct sur le relais. direction la dent du chat !
quelques rochers pointent leur nez  et les pompes sont au rendez vous.
j'avais senti que ça brassait à l'aller mais je me dépeche pour faire un 3.6
sur la dent à 20h. petit coup d'oeil à l'horizon : chambéry passe à l'ombre,
la vallée ensoleillée direction lyon est superbe, personne du coté bauges,
ni ici d'ailleurs ! 
j'ai bien fait de perseverer  ;-) 
bon, retour, il se fait tard ! elles sont où ces pompes ? ah bip bip ? oh
oui gros bip bip ici !!  boum (~+3 avec max +5 ! a plus de 8 h  du soir ca
fait tjrs plaisir) aprés avoir compris qu'il fallait se laisser décaler coté
ombre de la crête dans le thermique, je l'exploite plus longtemps et me
dirige à nouveau vers le relais à 1700m. là coup de tél ... bon c'est calme
je vais rappeller : aie un appelle de véro, elle doit m'attendre à l'attero
! je lache tout et rappelle : non elle est en l'air et va se poser ! je lui
dit que je la rejoins (mais la je me rends compte que j'ai pas piloté
pendant quelque temps : 1450 m bouh ! 
 
bon les arbres ça me connais, les transitions infernales pendant des heures
en regardant à droite les vaches possible ça me connais aussi : go ! 
 
en fait il y a des mini trucs que je pourrais pas exploiter mais avec les
bulles de restit' ça avance bien et ça tombe pas trop je fais mon retour en
chutant entre -0.5 et -1 m/s finesse de malade !!  ;-)) 
 
donc je vois enfin le lac et l'attero en vue il est 20 h20 , je repasse pas
loin du déco ou un bonhomme zone (il croyait etre tout seul et je debarque
de nul part lol) je decide de continuer un petit peu plus loin et de revenir
en passant au dessus du lac. 
 
posé 20h40 à aiguebellette devant une famille qui picnique en cette fin de
dimanche. 
 
merci au monsieur qui nous a gentiemment proposé de monter (et merci a vero
pour l'autre partie motorisée) 
 
++, 
btd.




periple-bertrand